Qui suis-je ?

Partager ma capacité en toute simplicité
Medium et rationnelle, un peu atypique dans mon milieu

Je suis ce qu'on appelle une médium. Certains y mettent aussi le terme de voyante. J'ai cette capacité depuis l'enfance, mais l'admettre et avoir la maturité pour l'utiliser volontairement n'a pas été pour tout de suite. Chaque chose en son temps. C'est au fil des années que j'ai appris à accepter, dompter et développer ce petit truc en plus.

J'aime à dire que c'est une capacité, un talent, et non un don. Et dans tous les cas, c'est quelque chose qui s'entretient et se travaille, comme toute aptitude.

De dilettante, je suis devenue professionnelle. En démarrant cette aventure, jamais je n'aurai pensé qu'au delà de mes consultations privées, je réaliserai des enquêtes paranormales (la plupart du temps, sur des spots Urbex), ni même que j'aurai un jour une émission de radio pour m'adresser à vous. Des rencontres marquantes, comme mon ami Albert Carmona de X Moment Paranormal m'ont ouvert encore d'autres portes...

Je suis à contre courant de certaines modes en vogue, clairement discutables. Car je suis inflexible sur le fait que les personnes dotées de ma capacité ne doivent pas être des refuges, ni des vendeurs de fausses solutions miracles ou de peurs moyen-ageuses. Le fait qu'on me nomme médium ne m'empêche pas de garder esprit critique, réflexion et discernement.​ Et d'apprécier la science. 

A presque 50 ans, j'aspire à vivre ma capacité et à vous la partager en toute simplicité, sans folklore ésotérique, sans mystère, et surtout sans danger, face à un ésotérisme sectaire et un complotisme montants. Le Covid l'ayant bien mis en lumière...

Mes consultations doivent être le coup de pouce pour avancer. Quelles que soient mes réponses à vos questions, le but n'est pas de rester assis dans votre canapé en attendant que les choses se réalisent, mais de prendre votre destin en main pour éviter ou déclencher les événements sur lesquels vous avez du pouvoir. La médiumnité et la voyance doivent être vues comme des outils pour avancer, non comme le reflet d'une fatalité. Si je devais avoir une devise, elle serait "agir plutôt que de subir".

Je ne vous dirai jamais que votre destin est écrit à l'avance, ni que vous êtes responsable de tout ce qui vous arrive. Car aussi vrai que vous avez la responsabilité d'écrire ou de réécrire votre destin sur certains axes, aucun de nous n'est maitres d'événements extérieurs, comme un contexte historique, social ou sanitaire...

Sans concession, ceux qui me connaissent me savent franche, directe, et diplomate quand la situation l'exige. Et non dénuée d'humour noir quand il s'agit de débunker les gourous modernes et les complotistes.

Je consulte par téléphone ou par webcam dans toute la francophonie et au delà.

A très vite si vous avez envie de faire bouger les choses.

Chris medium- urbex-287.jpg